FRENG

Actualités

PAROLES // Yann Eliès : « Derrière, je vois tout »

Publie le 08/09/2020

Joint mardi en fin de matinée, Yann Eliès, deuxième de la deuxième étape de La Solitaire du Figaro sur Quéguiner Matériaux-Leucémie Espoir derrière Armel Le Cléac'h a évoqué sa situation sur l'eau.

« Tout à l’heure, je voyais un tout petit point noir, j’imagine que c’était Armel, il a un bon paquet d’avance, il n’est pas loin d’avoir 45 minutes d’avance, et derrière, ils sont tellement proches que je vois tout, je vois qui mange, qui règle. Je les ai derrière moi depuis un moment et ça va être comme ça jusqu’au bout, il va falloir se battre pour garder cette deuxième place. Tout à l’heure, j’avais un coup de mou, j’ai ouvert une boîte de foie de morue, ça empeste le poisson pourri dans le cockpit, mais ça réveille les troupes. On va faire en sorte d’être sur le pont jusqu’au bout, il faut essayer de garder les neurones bien en place pour éviter de faire des bêtises. »

Share