FRENG

Actualités

Xavier Macaire premier au passage de la bouée Ouest Farallones

Publie le 24/08/2021

Cette nuit, Xavier Macaire (Groupe SNEF) a pris les commandes de la course en allongeant la foulée vers les côtes espagnoles. En quelques heures et grâce à un bon angle au vent qui lui a permis un dernier empannage bien placé, il est remonté de la 6e à la 1e place.

Alexis Courcoux
Alexis Courcoux

A 8 h 20, il enroulait la marque la plus sud du parcours avant d’amorcer la grande remontée qui s’annonce très tonique vers Lorient. Au près, dans une mer courte qui opposera aux concurrents 2 mètres de houle, les 34 solitaires vont devoir négocier un vent de 20/25 nœuds avec des rafales supérieures à 30.

Pierre Leboucher (GUYOT Environnement – Ruban rose) passait la marque 10 minutes après Xavier à près d’un mille et demi dans son sillage. A 8 h 37, Gildas Mahé (Breizh Cola) passait en 3e position suivi une minute après par Fabien Delahaye (Groupe Gilbert) et Tom Laperche (Bretagne – CMB Performance).

3 minutes plus tart (8 h 40). Corentin Horeau (Mutuelle Bleue pour l’Institut Curie) et Martin Le Pape (Gardons la vue) passaient respectivement en 6e et 7e position à 8 h 45, 3,7 milles dans le sillage du leader. A 8 h 53, Elodie Bonafous (Bretagne – CMB Océane), première féminine de la course enroulait la bouée en 8e position devant Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) et le premier bizuth Gaston Morvan (Bretagne – CMB Espoir), à près de 6 milles de Xavier Macaire.

Xavier Macaire au passage de la bouée espagnole : “Je n’ai pas eu le temps de voir grand-chose si ce n’est trois cargos au mouillage dans la baie. La bouée est vraiment toute petite. J’ai eu du mal à la voir, mais c’est bon, j’ai fait le tour. Je suis content de repartir sur le deuxième grand tronçon en direction de Lorient et de l’arrivée. On est maintenant dans le bon sens, mais cela va prendre du temps. Cela va être assez long parce qu’on remonte au près. Mais c’est une belle fin d’étape qui nous attend. Cela va être sympa. Je ne dis pas pour autant que j’apprécie, car ce n’est pas très confortable. C’est un peu dur de gérer le bateau dans ces conditions. C’est difficile de manger, nous sommes trempés, c’est vraiment difficile à tous les niveaux. Je n’ai pas pu trop lâcher la barre cette nuit du coup, je suis un peu fatigué, mais bon en général, je me débrouille bien dans ces conditions-là. Si cela peut me permettre d’être bien placé, c’est bon à prendre.”

Ordre et temps de passage :

1 / Xavier Macaire (Groupe SNEF) à 8h20

2 / Pierre Leboucher (GUYOT Environnement – Ruban rose) à 8h30

3 / Gildas Mahé (Breizh Cola) à 8h37

4 / Fabien Delahaye (Groupe Gilbert) à 8h38

5 / Tom Laperche (Bretagne – CMB Performance) à 8h40

6 / Corentin Horeau (Mutuelle Bleue pour l’Institut Curie) à 8h45

7 / Martin Le Pape (Gardons la vue) à 8h45

8 / Elodie Bonafous (Bretagne – CMB Oceane) à 8h53

9 / Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) à 8h53

10 / Gaston Morvan (Bretagne – CMB Espoir) à 8h54

11 / Achille Nebout (Primeo Energie – Amarris) à 9h07

12 / Eric Peron (French Touch) à 9h09

13 / Benoît Mariette (Génération Sénioriales) à 9h10

14 / Erwan La Draoulec (Skipper Macif 2020) à 9h12

15 / Alexis Loison (Région Normandie) à 9h13

16 / Nils Palmieri (TeamWork) à 9h14

17 / Tom Dolan (Smurfit Kappa – kingspan) à 9h15

18 / Alexis Thomas (La Charente Maritime) à 9h16

...

Tags

No tags were found

Share