FRENG

Actualités

Options nord et sud dans les Îles Anglo-Normandes

Publie le 31/08/2021

Toujours au près dans un vent de nord-est d’une quinzaine de nœuds avec des rafales à 20, la flotte de cette 52e Solitaire du Figaro avance scindée en deux, avec une option sud sous l’île de Guernesey menée par Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019), actuellement en tête de cette deuxième étape vers Fécamp, et une autre plus au nord menée par Xavier Macaire (Groupe SNEF). Le passage de la Hague en fin d’après-midi va départager ces deux options, menées chacune par les deux leaders du classement provisoire.

Il fallait choisir son passage à l’approche des îles Anglo-Normandes aujourd’hui. En tête de la flotte, Pierre Quiroga est passé tout proche de l’île de Guernesey, en longeant sa côte sud. Le skipper hyérois a réalisé une belle opération cette nuit en portant son avance à un peu plus de 3 milles sur son premier poursuivant direct Gildas Mahé (Breizh Cola), aux coudes à coudes avec Tom Laperche (Bretagne – CMB performance), qu’il a réussi à doubler dans une nuit propice aux mouvements dans le classement, au rythme des virements. En se rapprochant de la route directe grâce à une franche remontée vers le nord, Achille Nebout (Primeo Energie – Amarris) est passé de la 14e place cette nuit à la quatrième ! À quatre milles du leader, il est suivi par Gaston Morvan, qui assume avec brio son statut de 1er bizuth du classement provisoire. En 5e position, le jeune breton se joue à merveille des difficultés qu’impliquent cette remontée, au près ,au milieu des îles et des effets du courant, devant le gros de la flotte qui a choisi de passer comme lui entre les deux petites îles Sercq et Herm, situées à gauche de Guernesey, dans le sillage des leaders.

Un classement affiné à la pointe de la Hague

Une route sud que n’a pas choisi de prendre Xavier Macaire, leader du classement général mais désormais à 8 milles de Pierre Quiroga. Victime d’un casier qui s’est pris dans sa quille cette nuit et qui l’a obligé à plonger, le skipper sablais pointe cet après-midi à la 16e place. Il ouvre une voie beaucoup plus nord, à 7 milles au dessus de Guernesey, devant Robin Marais (Ma Chance Moi Aussi), 21e, Nils Palmieri (TeamWork), 22e, et Pierre Leboucher (GUYOT Environnement – Ruban Rose), 24e, à 13 milles du leader. Le passage en fin d’après-midi vers 18 h 30 des premiers concurrents à la pointe de la Hague permettra de désigner les gagnants de ces deux grandes options sud et nord. Dans tous les cas, les écarts devraient se resserrer un peu avec l’inversion du courant qui deviendra défavorable au moment de ce passage.


Tags

No tags were found

Share