FRENG

Actualités

Météo Consult - Bulletin météo du 30 août

Publie le 30/08/2021

Ce lundi, entre un anticyclone à 1030 hPa positionné au nord de l’Irlande et une dépression à 1017 hPa sur l’Europe centrale, flux soutenu de secteur nord-est sur nord Gascogne faiblissant à l’approche de la mer d’Iroise avant de se renforcer au nord-est en direction de la Manche. Mardi, régime faiblement perturbé de nord-est en Manche, généré par l’anticyclone à 1035 hPa au nord de l’Irlande et une dépression relative centrée au nord du Danemark. Mercredi, régime faiblement perturbé de nord-est généré par l’anticyclone à 1035 hPa toujours centré au nord de l’Irlande.

Depuis le départ dimanche à 14h de Lorient, la flotte profite de bonnes conditions générales pour progresser très majoritairement à vive allure. Si les premières heures se sont déroulées sous un vent instable jusqu’à Belle-Ile, le flux s’est ensuite progressivement organisé au nord-est. Il s’est même nettement renforcé en soirée jusqu’à 20 nœuds, pour permettre aux premiers de passer la marque de Rochebonne vers 1h cette nuit à 11 nœuds de moyenne. Les écarts étaient alors faibles avec les derniers mais ont vite augmenté. En effet, si la remontée cette nuit en direction de la mer d’Iroise s’est faite à près de 14 nœuds de moyenne pour une bonne partie des bateaux, les derniers n’ont progressé qu’à 10 nœuds. Résultat, un écart déjà de plus de 30 milles avec les premiers qui se rapprochent en ce début de journée de la mer d’Iroise dans un vent de nord de 20 nœuds.

Lundi 30 août

Profitant d’un vent de nord-est autour de 20 nœuds pendant encore quelques heures, la plupart des concurrents vont continuer à progresser à vive allure jusqu’à l’approche de la mer d’Iroise. Dans ces conditions de vitesse, les écarts vont encore se creuser avec les derniers.

Ces conditions générales vont néanmoins évoluer, comme prévu depuis quelques jours. La formation d’une dépression thermique au sud de la mer d’Iroise cette après-midi va engendrer une baisse temporaire et assez localisée du vent jusqu’à 6 nœuds. Les concurrents devront la contourner par l’ouest, pour éviter ce piège, et pouvoir récupérer ensuite un flux de nord-nord-est à nord-est. Cette situation pourrait pénaliser les retardataires, car cette zone de vents faibles devrait s’étendre en milieu d’après-midi. Il faudra gérer également les courants contraires qui atteindront jusqu’à 0,5 nœud.

La flotte entamera ensuite sa remontée de la mer d’Iroise au près, dans un flux modéré très instable de 8 à 15 nœuds variant entre le nord-nord-est et le nord-est. En soirée, le vent se renforcera de nouveau à près de 20 nœuds au nord de la mer d’Iroise, dans une mer peu agitée et de face avec des vagues d’1 m.

Mardi 31 août

La persistance de l’anticyclone à 1035 hPa au nord de l’Irlande maintiendra un flux modéré et parfois assez fort dans la remontée en Manche Ouest. Au près, et dans un vent soutenu entre 17 et 22 nœuds, les skippers devront affiner leur stratégie et tactique en choisissant de rester sur la route directe avec de nombreux virements ou bien de tenter des options parfois plus radicales en remontant vers le nord pour garder de la vitesse. L’instabilité du vent et la fatigue engrangée depuis 24h seront des éléments déterminants qui limiteront la performance de certains. Côté ciel, le temps évoluera avec un ciel majoritairement nuageux, quelques averses et de la fraîcheur… Un ressenti bien différent du soleil depuis le départ.

Mercredi 1 septembre

Les centres d’action n’évolueront pas trop et la flotte continuera sa progression vers l’arrivée à Fécamp dans un flux soutenu de nord-est entre 17 et 22 nœuds et une mer assez agitée. Cela devrait les amener à franchir l’arrivée vers la mi-journée pour les premiers.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site : https://figaronautisme.meteoconsult.fr/

Pascal Scaviner, METEOCONSULT

Tags

No tags were found

Share