FRENG

Actualités

Météo Consult - Bulletin météo du 29 août

Publie le 29/08/2021

Ce dimanche, flux irrégulier de secteur nord-est faible à modéré piloté par un anticyclone à 1030 hPa centré au nord-ouest de l’Irlande et un système dépressionnaire positionné sur l’Europe centrale associé à une goutte froide en altitude. Lundi, l’anticyclone s’étend sur un axe ouest-est et repousse le système dépressionnaire européen vers le nord-est. Cette évolution renforce le vent de nord-est sur nord Gascogne en matinée avant un affaiblissement. Mardi, l’anticyclone gonfle à 1035 hPa en pivotant légèrement vers un axe nord-ouest/sud-est. En Manche, régime faiblement perturbé de nord-est modéré à assez fort.

Dimanche 29 août

Ensoleillé avec quelques passages nuageux en fin de matinée.

Vent : secteur nord-est 20 à 25 km/h, rafales jusqu’à 40 km/h

Températures : 13 à 22°C

Risque de précipitations : 0%

Conditions météo pour le départ Dimanche 29 août 2021 à 14h00 de la seconde étape Lorient/Fécamp

C’est sous le soleil et de bonnes conditions de vent et de mer que les concurrents quitteront le port de Lorient pour les amener d’ici 3 jours vers l’arrivée à Fécamp. Le vent instable de nord-est autour de 12 nœuds, avec des rafales jusqu’à 20 nœuds, leur permettra de progresser à 9 nœuds de moyenne, babord amure, pour le parcours côtier entre Lorient et Groix. Il leur faudra dès lors vite se positionner, car les conditions vont évoluer rapidement au cours des prochaines heures en direction de Belle-Ile, île qu’ils devront contourner en la laissant à babord.

En effet, la formation d’une dépression thermique au sud du Finistère va engendrer une baisse des vents qui va s’étendre jusqu’à l’ouest de Belle-Ile. Dans ce contexte, le vent faiblira partiellement dès 16h en prenant de la droite vers l’est-nord-est. Positionnée au nord-ouest de l’île, la flotte devra gérer cette baisse des vents avec un risque de molle assez localisée selon la position en latitude des bateaux. Certains pourraient ainsi garder un flux d’est-nord-est alors que d’autres subiront la molle avec un vent qui pourrait tomber à 5 nœuds. Se rajoutera à cette difficulté, celle de la gestion des courants parfois contraires de 0,4 nœud.

Passer cette période stratégique qui pourrait voir les premiers écarts se former, le vent commencera à se réorganiser au sud de Belle-Ile à 18h dans un flux de nord-nord-est autour de 7 nœuds. Les concurrents profiteront de ces conditions de portant pour reprendre de la vitesse en direction de la prochaine marque de Rochebonne. En soirée, le vent prendra de la droite vers le nord-est en soufflant jusqu’à 17 nœuds. Les vitesses de progression dépasseront alors les 11 nœuds et même jusqu’à 13 nœuds, à l’approche de la marque qu’ils devraient passer lundi vers 1h sous un vent de nord-est proche des 20 nœuds.

C’est dire s’il faudra rester très concentré sur cette première partie de course, pour être dans le wagon de tête en gérant au mieux le risque de molle près de Belle-Ile et choisir la meilleure trajectoire pour récupérer le portant au sud de l’île.

Lundi 30 août

La remontée vers la mer d’Iroise se fera ce lundi dans des conditions différentes et encore assez changeantes. Si pour la nuit et la matinée le vent soutenu de nord-est à est-nord-est de 17 à 20 nœuds leur permettra de remonter sous de bonnes vitesses supérieures à 10 nœuds et cela malgré des vagues d’1,5 m de travers les obligeant à ouvrir leur angle de progression, l’approche ensuite de la mer d’Iroise risque de bousculer de nouveau le classement.

Comme la veille, une dépression thermique se formera au sud de celle-ci et engendrera localement une molle. Les skippers devront redoubler de vigilance pour la contourner, afin de récupérer derrière un vent de nord-est instable qui se reconstituera à 10 puis 15 nœuds l’après-midi pour les concurrents les plus avancés. Il leur faudra prendre également en compte la probabilité d’avoir des vents plus erratiques en raison notamment de la proximité des reliefs, mais aussi des courants contraires.

En soirée et nuit suivante, la traversée de la mer d’Iroise puis la remontée sur Manche Ouest continuera de s’opérer sous un vent modéré et instable autour de 15 nœuds, oscillant entre le nord-est et l’est-nord-est. La mer de face sera toujours défavorable, avec des vagues de nord-est d’1,5 m. Les conditions durables de progression au prés deviendront dès lors fatigantes pour les skippers.

Mardi 31 août

La flotte se trouvera majoritairement en Manche-Ouest. Elle progressera à 7 nœuds en moyenne, dans un vent très instable de nord-est de 17 à 20 nœuds et une mer toujours de face. Il conviendra de se méfier de ce type de situation météorologique toujours propice localement à la formation de petites dépressions localisées, et qui pourrait engendrer des baisses significatives et temporaires du vent en force et direction. Cette situation obligera les skipper à définir une stratégie au louvoyage, afin de limiter les virements de bord. Certains choisiront ainsi de rester près de la route directe alors que d’autres pourraient être tentés de mettre un cap plus au nord pour réduire le nombre de virements. La flotte devrait se situer l’après-midi à l’ouest et nord-ouest des iles anglo-normandes puis en soirée pour les premiers près des côtes nord du Cotentin.

Le vent de nord-est se renforcera en soirée puis dans la nuit au nord de la baie de Seine pour les premiers, avec des vitesses entre 20 et 25 nœuds et des rafales à 30 nœuds. La mer restera contrariante et de face, avec des vagues jusqu’à 1,5 m.

Mercredi 1 septembre

Les concurrents garderont ce flux soutenu de nord-est jusqu’à l’arrivée sur Fécamp, probablement au plus tard en fin de matinée pour les premiers.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site : https://figaronautisme.meteoconsult.fr/

Pascal Scaviner, METEOCONSULT

Tags

No tags were found

Share