FRENG

Actualités

Météo Consult - Bulletin météo du 28 août

Publie le 28/08/2021

Ce samedi, flux instable de secteur nord-est piloté par un anticyclone à 1030 hPa qui s’étend du nord-ouest de l’Irlande au nord de la Scandinavie et un système dépressionnaire sur l’Europe centrale associé à une goutte froide en altitude. Dimanche, le système dépressionnaire pivote sur un axe sud-ouest/nord-est et affaiblit l’anticyclone sur ses marges sud. Le flux général de nord-est tourne progressivement au secteur nord l’après-midi. Lundi, l’anticyclone reprend de sa vigueur en matinée mais favorise la formation de petites dépressions thermiques l’après-midi au large du Finistère.

Samedi 28 août

Journée ensoleillée, avec quelques nuages bas en cours d’après-midi.

Vent : secteur nord-est 15 à 20 km/h, rafales à 30 km/h.

Températures : 14 à 23°C

Risque de précipitations : 0%

Dimanche 29 août

Ciel changeant entre nuages et soleil.

Vent : secteur nord-est 20 à 25 km/h, rafales jusqu’à 40 km/h

Températures : 13 à 22°C

Risque de précipitations : 0%

Conditions météo pour le départ Dimanche 29 août 2021 à 14h00 de la seconde étape Lorient/Fécamp

La prévision météorologique d’ensemble pour le départ, puis pour le reste de l’étape, est toujours d’une fiabilité élevée. Elle est liée à une situation de blocage atmosphérique sur l’Europe de l’ouest, avec des centres d’action qui évolueront peu entre l’anticyclone sur le nord des îles britanniques et un système dépressionnaire positionné sur l’Europe centrale et associé à une goutte froide en altitude. Fiabilité élevée ne signifie pas pour autant fiabilité totale. Les centres d’action ne seront pas figés mais évolueront parfois au gré de leurs renforcements ou affaiblissements. Dans ce contexte, le risque de dérives majeures des prévisions est quasi-absent. Le flux général restera néanmoins instable en force et direction, de secteur nord-est dominant avec de rares baisses significatives.

C’est donc dans de belles conditions de temps et de vent que les concurrents s’élanceront du port de Lorient dimanche à 14h. Sous une mer belle, le vent instable de secteur nord-est autour de 13 nœuds avec des rafales jusqu’à 20 nœuds leur permettra de faire un parcours côtier dans de bonnes conditions, avant de se diriger babord amure (vent venant de la gauche des bateaux) vers l’île de Groix puis Belle-Ile à des vitesses aux environs de 9 nœuds de moyenne et voir davantage tant ses bateaux vont vites.

Deux heures après le départ, la flotte se situera près de Belle-Ile en la laissant à babord. Avec la formation en marge de dépressions thermiques au large du Finistère, le flux général pourrait alors faiblir. En prenant un peu de gauche vers le nord-nord-est, il pourrait baisser pour se situer en 8 et 12 nœuds. C’est une probabilité d’évolution du vent qui devra être prise en compte dans la stratégie des skippers, afin d’optimiser leur choix de route entre le sud et le sud-est. Cette situation devrait persister ensuite au sud de Belle-Ile jusqu’en fin d’après-midi. Dans ce contexte, les premiers écarts pourraient s’observer, tant il faudra dès le départ être à fond.

En direction de la prochaine marque de Rochebonne, le vent se reconstituera progressivement au secteur nord autour de 10 nœuds. La mer deviendra peu agitée, mais non contrariante. A l’approche de cette marque, le vent continuera de se renforcer en tournant au secteur nord-est pour atteindre 15 à 20 nœuds. Après près de 12h de navigation, et avec majoritairement un vent de travers, les premiers contourneront la marque de Rochebonne en début de nuit, en la laissant par tribord amure.

Lundi 30 août

Avec le renforcement du vent de nord-est jusqu’à 20 nœuds et des rafales à 25 nœuds, la remontée en direction de la mer d’Iroise se fera sous de bonnes vitesses de progression autour de 12 nœuds. Cette progression sera néanmoins contrariée par une mer peu agitée, avec des vagues de travers d’1 à 1,5 m de nord-est. Pour garder une bonne vitesse, les skippers devront alors ouvrir leur angle de progression pour éviter le près et garder un vent de travers.

Les conditions pourraient ensuite changer à mi-journée. Ce type de situation météorologique est en effet souvent propice à la formation de dépressions thermiques au sud du Finistère. Dans ce contexte, on ne peut exclure une baisse temporaire du vent à l’approche de la mer d’Iroise. Passer celle-ci, le vent de nord-nord-est se lèvera de nouveau. Les plus avancés entameront alors une longue remontée au près vers la Manche, dans un vent de nord-est de 10-15 nœuds puis soutenu de 15-20 nœuds à la sortie de la mer d’Iroise.

Mardi 31 août

La flotte se trouvera majoritairement en Manche-Ouest, dans un flux toujours piloté par les deux centres d’action indiqués précédemment. La remontée dans la Manche ajoutera à la fatigue, sous une navigation au près et un vent instable de 17 à 20 nœuds et avec une mer de face assez agitée. A noter que ce vent pourrait localement faiblir et devenir de direction en raison variable en raison de la formation de petites dépressions localisées.

Mercredi 1 septembre

Les conditions difficiles de la remontée de la Manche jusqu’à l’arrivée à Fécamp se maintiendront. Le vent moyen entre 15 et 20 nœuds pourrait même monter entre 20 et 25 nœuds, ajoutant ainsi de la difficulté de ces deux dernières journées fatigantes. In fine, cette deuxième étape avec une navigation de travers et au près s’avère difficile tant il faudra chercher à maintenir de la vitesse en optimisant la stratégie et la tactique qui pourront être remises souvent en question lors des variations significatives du vent.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site : https://figaronautisme.meteoconsult.fr/

Pascal Scaviner, METEOCONSULT

Tags

No tags were found

Share