FRENG

Actualités

Le Rochebonne Express en route vers le raz de Sein

Publie le 30/08/2021

Après une descente toute en douceur pour rejoindre Belle-Ile, le vent est monté crescendo sur la route des 34 skippers dont la cadence s'est accélérée au fil des milles. Sous spi pour rejoindre le plateau de Rochebonne contourné à minuit et 57 minutes par Tom Laperche (Bretagne – CMB Performance), suivi par cinq solitaires se succédant en une poignée de minutes au passage de la marque, la course se poursuit au fil d'une remontée sportive et tonique. Bien dans le tempo d'une navigation aussi exigeante qu'engagée à bord des Figaro Beneteau 3, les premiers impriment un rythme soutenu en direction du raz de Sein, où ils sont attendus sur les coups de midi.

Belle-Ile, Rochebonne aller-retour en moins d’une nuit ! La tête de flotte de La Solitaire du Figaro, qui pointe, à 7h30, dans le travers des Glenan ne traîne pas. En témoignent ce matin les 180 milles parcourus par le premier à 10,5 nœuds de moyenne depuis le départ, donné hier à 14h au large de Lorient. Le rythme s’est franchement emballé cette nuit dans le flux de Nord-Est soutenu qui a propulsé les leaders à 15 nœuds, avec des accélérations à 17/18 nœuds dans les pointes. Dans la nuit, on devine que « ça tartine » pour reprendre le jargon des figaristes.

« Un vent soutenu, des vagues sur le pont, des bonnes vitesses, ça mouille ! Je me suis bien équipé, mais je suis quand même trempé. J’ai un casque avec une visière qui me protège bien, mais j’ai de l’eau plein les bottes ! On est descendu sous spi jusqu’à Rochebonne. Puis, le vent est monté crescendo. On remonte sous gennaker, la bateau va assez vite entre 18 et 14 nœuds. C’est en train de mollir à tout petit peu, » confirme Eric Peron, bien accroché dans le wagon de tête à bord de French Touch.

Tom Laperche - Photo : Alexis Courcoux
Tom Laperche - Photo : Alexis Courcoux

Même topo du côté de la locomotive Bretagne – CMB Performance qui ouvre la marche dans cette remontée vers la pointe de la Bretagne en mode course de vitesse. « À part un petit décroché de pilote qui m’a fait perdre un peu distance, ça marche pas mal sous gennaker. C’est penché en tribord amure, et ça va assez vite. Le bateau siffle un peu. Le vent devrait mollir et adonner dans la journée. Mais on est un plutôt en avance sur les routages, » confie Tom Laperche, à l’aube de cette journée qui ne laissera pas beaucoup de répit à l’ensemble des 34 skippers bien sollicités depuis le coup d’envoi de cette deuxième étape. Dans son sillage, de premiers écarts se sont creusés dans la nuit. Au lever du jour, salué par les dauphins, une trentaine de milles sépare le leader de Jesse Fielding (Opportunity – State Street Marathon Sailing) qui ferme la marche de la flotte.

Temps de passage des premiers à la marque de Rochebonne

1 / Tom Laperche (Bretagne – CMB Performance) à 00h57, le 30 août

2 / Fabien Delahaye (Groupe Gilbert), à 00h59

3 / Eric Peron (French Touch), à 01h00

4 / Gildas Mahé (Breizh Cola), à 01h01

5 / Xavier Macaire (Groupe SNEF), à 01h02

6 / Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019), à 01h04

Tags

No tags were found

Share