FRENG

Actualités

Go dans les courreaux !

Publie le 29/08/2021

C'est parti dans les courreaux de Groix. À 14 heures tapantes, la flotte de la 52e Solitaire du Figaro s'est élancée « à l'anglaise », vent de travers dans la douzaine de nœuds de Nord-Est qui donne le tempo au top départ. Seuls Corentin Horeau (Mutuelle bleue pour l'Institut Curie) et Achille Nebout (Primeo Energie – Amarris), un peu trop pressés d'en découdre, n'échappent pas à un rappel individuel et doivent s'acquitter d'une réparation.

Sous un ciel parsemé de nuages, les courreaux de Groix agités par un léger clapot bouillonnent d’intensité. Sur la ligne, Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) fait parler son art du départ cultivé sur les ronds olympiques et se distingue dès le coup d’envoi. Le 2e de la première étape coupe la ligne dans un timing parfait. Le Suisse Nils Palmieri (TeamWork) n’est pas en reste et ne tarde pas se distinguer sur ce plan d’eau qu’il connaît comme sa poche pour y cumuler les entraînements avec l’équipe de Lorient Grand Large. Récent vainqueur de la Transat en double Concarneau - Saint-Barthélémy, il s’offre le plaisir de contourner en tête la première bouée de ce petit parcours côtier dessiné pour assurer le spectacle et saluer Lorient comme il se doit après cette escale conviviale, appréciée par tous, sur un territoire résolument tourné vers le monde de la course au large.

Une bouée plus tard, après un bord au portant tonique où les skippers ont dû choisir entre le gennaker et le spi, au risque de partir au lof dans une bouffée de ce vent venant de terre très instable en force. Le skipper helvète est suivi comme son ombre par Gildas Mahé (Breizh Cola), Pierre Quiroga, Martin Le Pape (Gardons la vue), et Pierre Leboucher (Guyot Environnement - Ruban rose)… entre autres. Cette entrée en matière tient toutes ses promesses et se poursuit de plus belle sur un bord au louvoyage en direction de la pointe de Kerbiscart devant Lomener où les manœuvres s’enchaînent. Le rythme s’intensifie. À 14h50, l’heure de parer la dernière marque de ce parcours de chauffe, c’est au tour de Tom Laperche (Bretagne – CMB Performance) - toujours très impressionnant en vitesse - de virer en tête. À ses trousses, la meute de figaristes est lancée. Cap sur Belle-Ile…

Pointage à la bouée de Kerbiscart

1/ Tom Laperche (Bretagne - CMB Performance)

2 / Gildas Mahé (Breizh Cola)

3 / Tanguy Le Turquais (Queguiner – Innoveo)

4 / Fabien Delahaye (Gardons la vue)

5 / Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019)

6 / Gaston Morvan (Bretagne – CMB Espoir) / 1er bizuth

7/ Xavier Macaire (Groupe SNEF)

8 / Eric Peron (French Touch)

9 / Elodie Bonafous (Bretagne - CMB Océane)

10 / Alexis Thomas (La Charente Maritime) / 2e bizuth

Tags

No tags were found

Share