FRENG

Actualités

Étape 3 // Les mots du soir

Publie le 05/09/2021

À une poignée de milles de la cardinale South Pullar, dans l’est de l’île de Wight, la nuit tombe. Les cargos et ferries habillés de milles lumières continuent leur ballet autour de la flotte. Sur la mer plate et un vent d’est pour 8 petits nœuds, Xavier Macaire et Pierre Quiroga pointent en tête de la meute compacte. Le petit décalage ouest semble être favorable comme l’expliquent Damien Cloarec et Alexis Thomas à la VHF du bord d’Express, un des bateaux suiveurs…

Damien Cloarec (Saferail) : « On a des super conditions ce soir, avec 8 nœuds de vent, sous gennaker, la mer est plate, c’est royal, on est à 6 milles de la marque de l’île Wight. Là, on est sur la fin de la marée montante, et on va passer jusque nickel avant l’étale à la marque. Je me demandais ce que c’était ce gros paquebot avec plein de lumières ! J’ai vu aussi un cargo qui a slalomé dans la brume, c’était super impressionnant. Je n’ai pas encore pris de repas chaud, j’ai juste fait 5 minutes de sieste, mais à peine allongé j’ai dû ressortir. Je suis beaucoup sur les réglages, on est au contact et parfois j’ai des trous de vitesse. Il ne faut vraiment rien lâcher, d’autant qu’il y a pas mal d’algues, donc je fais pas mal de corde à nœuds et de marches arrière. On est plus tôt que prévu à la cardinale et je réfléchis beaucoup à la suite, heureusement qu’on a l’informatique ! Cette nuit, nous n’aurons pas de lune, mais avec ces conditions ce n’est pas grave, on va avoir plein de lumières. »

Alexis Thomas (La Charente Maritime) : « On arrive près de l’Angleterre, c’est chouette ! Ça me rappelle des souvenirs car j’ai étudié à Southampton. Je suis en train d’essayer le bon compromis vitesse, car on va avoir une transition de courant, on va arriver à la bouée avec moins de courant. L’idée, c’est d’arriver avant le paquet qui est en dessous de nous. Il n’y pas beaucoup d’écart, il va falloir bien manœuvrer, mettre le spi correctement car l’idée est de passer en tête du paquet et partir vers le large. Le bonhomme était bien reposé avant de partir, et j’ai fait une sieste de 20 mn tout à l’heure, donc je suis en pleine forme ! »

Tags

No tags were found

Share