FRENG

Actualités

Bishop Rock : Tom, Tom… et Basile !

Publie le 23/08/2022

Ce matin, alors que le soleil parvenait enfin à percer la couche nuageuse pour éclairer le magnifique plan d’eau jalonné de cailloux des îles Scilly, Tom Laperche (Région Bretagne-CMB Performance) fait son approche. En s’acquittant de deux virements de bords, il vient raser au plus près l’impressionnant phare culminant à 49 mètres de haut. Solidement installé en tête, il est 11h34 quand il le double à tribord. Il envoie le spi dans le flux de sud-ouest mollissant qui donne le tempo et poursuit sa route. Cap au Norden direction de la mer Celtique et d’un waypoint virtuel, distant de 75 milles, à contourner avant la grande descente vers Port-La Forêt.

© Alexis Courcoux
© Alexis Courcoux

À 10h53, c’est au tour de l’Irlandais Tom Dolan (Smurfit Kappa - Kingspan) de l’imiter en enroulant la plus petite île au monde disposant d’un tel édifice. Mais le plus beau coup du jour - et de l’étape ? - revient de droit à Basile Bourgnon (EDENRED) qui, du haut de ses 20 ans n’a pas manqué d’audace pour se détacher du peloton et tenter sa chance sur une route détournée plus à l’ouest. Inspiré, le benjamin et bizuth de la course, encore 22è hier soir, s’offre le privilège de saluer la phare de Bishop Rock, à 11h04. Il est en 3è position. Il peut se réjouir de cette remontada qui restera dans les annales de cette édition 2022 de la course qu’il dispute pour la toute première fois.

Basile Bourgnon, joint à la VHF à proximité de Bishop Rock

« Hier, il y avait une décision à prendre pour se positionner vis-à-vis du DST (dispositif de séparation de trafic) des Scilly ; et je sentais bien que le vent ne rentrait pas à gauche comme prévu. Je me suis dit que c’était pas mal d’insister sur ma route. Et je me suis retrouvé tout seul ! Ce qui n’est jamais très rassurant, je ne savais pas trop ce que ça allait donner. Forcément, c’est une belle satisfaction, même si prendre un risque comme ça sur une première étape, c’est osé. Comme dirait Jeanne (Grégoire) du Pôle (Finistère Course au Large), les bizuths, ils tentent tout ! Et ça a marché, je suis plutôt content. Depuis le début, je trouve du plaisir. Le bateau marche bien, tout fonctionne à bord. Là, je profite du soleil pour faire sécher mes cirés dehors. Je vais essayer de maintenir cette position en faisant plus de contrôle. »

Tags

No tags were found

Share