FRENG

Actualités

A fond vers Los Farallones

Publie le 24/08/2021

Sans surprise le rythme s'est franchement accéléré sur les chemins qui mènent vers l'île de Los Farallones dans l'Est de La Corogne, dont la flotte doit enrouler la cardinale avant d'entamer sa longue remontée au près. Dans un flux de 25 nœuds établis qui propulse les monotypes sous spi, les solitaires allongent la foulée, le speedo calé à 13/14 nœuds. Dans les premières lueurs du jour sur une houle plus formée, c'est à Xavier Macaire (Groupe SNEF), le plus rapide cette nuit et bien positionné en pointe, que revient le droit d'ouvrir au pas de charge la marche vers la marque, qu'il devrait doubler un peu avant 8h30 ce mardi matin.

Pierre Leboucher (Guyot Environnement – Ruban rose), Fabien Delahaye (Groupe Gilbert), Gildas Mahé (Breizh Cola) et Corentin Horeau (Mutuelle Bleue pour l’Institut Curie) complètent dans l’ordre ce quinté de tête réuni en moins de quatre milles. Dans les conditions plus soutenues et sportives, de premiers écarts se dessinent au sein de la flotte de cette 52e Solitaire du Figaro qui avait pourtant entamé sa descente du golfe de Gascogne en mode navigation synchronisée au rythme des empannages que les uns et les autres, qui s’épiaient d’un bord à l’autre, déclenchaient presque comme un seul homme. La flotte progresse désormais tel un essaim, avec une trentaine de milles entre le chef de fil et le bizuth britannique David Paul (Just a drop), le plus en arrière.

Xavier Macaire (Groupe SNEF) en approche de la marque de Los Farallones : « Il y a de l’eau sur le pont du bateau, du bruit parce que la quille vibre. Je me prends aussi des paquets de flotte sur la mer bien formée. Le jour se lève et cest sympa de démarrer une belle journée avec le passage de cette petite bouée. Cette nuit, on a eu un empannage à faire pour descendre sur lEspagne. On a empanné presque tous en même temps. Puis le vent est rentré et des écarts se sont un peu créés assez rapidement. On a eu 25 nœuds de vent toute la nuit avec des rafales à 30 nœuds. Dans ces conditions, le bateau va vite. J’ai trouvé des bons réglages, et j’ai mis un peu de distance aux poursuivants. »

Tags

No tags were found

Share